Histoires de l'alimentation

Histoires de l’alimentation

De Jacques Attali

Editeur : Editions Fayard

Cela commence comme un livre d’histoire et finit comme un thriller.

Dans un ouvrage passionnant auquel il a consacré vingt-cinq ans de travail et trois ans de recherche, Jacques Attali balaie 500 000 ans d’évolution de l’alimentation et explique son rôle dans les mutations majeures de l’espèce humaine, de l’apparition du langage jusqu’à la naissance de l’industrialisation et du capitalisme. De fin du nomadisme à la maîtrise de la nature, de la naissance de la gastronomie aux dérives de la diététique, le penseur et économiste, en conteur érudit et précis, pose les faits qui ont conduit à faire du XXe siècle le point de basculement vers une alimentation qui met gravement en péril la planète et l’homme dans son intégrité. Car, rappelle-t-il, le repas est aussi un art de vivre et de la conversation, l’espace d’un temps social d’échanges culturels et politiques. Jusqu’à brandir la menace d’une dissolution de la société si l’on en venait à simplement combler nos besoins nutritionnels pour survivre.

Plus qu’à une simple prise de conscience, Jacques Attali invite in fine à agir à travers des mesures concrètes.

« Le meilleur est possible, si on transforme la colère en action et si, en particulier, on révolutionne nos façons de manger, de produire de la nourriture et de débattre, affirme-t-il. C’est parce que ce que l’on donne aux hommes à manger est, et sera, de plus en plus intolérable qu’ils feront, enfin, la révolution. »

Les guerres du Bio
Les guerres du Bio
La fin de l'alimentation
La fin de l’alimentation
Menu