NAGORI © HBamberger

Nagori

de Ryoko Sekiguchi

Editeur : Editions P.O.L

C’est toute la subtilité de la culture japonaise qui s’exprime dans la saveur nagori. Littéralement « reste des vagues », ce mot désigne la nostalgie de la séparation et surtout la saison qui vient de nous quitter. En cuisine, c’est le goût des derniers fruits ou des légumes de saison, juste avant qu’ils ne disparaissent jusqu’à l’année suivante. Un goût qui ne s’impose pas, mais dont il faut prendre conscience, dans son évanescence, autre que celui du fruit ou du légume primeur et de celui en pleine maturité.

Auteur, traductrice et férue de cuisine, Ryoko Sekiguchi nous initie avec grâce à une poétique du goût forgée sur une sensation aigüe de ce que la nature nous offre, au-delà même d’une réflexion sur la saisonnalité, antienne des chefs d’aujourd’hui. « La sensibilité naît des mots : on ne saurait sentir ce qui n’a pas de nom », rappelle-t-elle.

Au delà de l’objet littéraire, ce joli livre donne surtout une formidable envie de cuisiner et de mieux savourer. En résidence à la Villa Médicis, où elle écrit cet ouvrage, Ryoko Sekiguchi s’est d’ailleurs livrée à l’exercice en cuisinant un menu nagori. Très inspirant pour l’amateur comme pour le cuisinier.

© HBamberger

Zéro plastique dans nos océans
Zero plastique dans nos oceans
Menu